I ME MINE           leur passage au Canoë Renversant
                              le 13 Juin 2015shapeimage_1_link_0shapeimage_1_link_1

Canoë renversant :

un final rock’n’roll

article ljsl

le 15/06/2015 | Charlotte Rebet


« On a été plein, tout le temps, avec beaucoup de nouveaux. C’est génial. » Avant de terminer une 6e saison au Canoë renversant, Philippe Verga, rivalisait de superlatifs et de remerciements tous azimuts. Il faut dire que la salle de spectacle conçue de toutes pièces par sa famille engendre une nouvelle épopée à succès, de la musique indienne au one-man-show, du répertoire classique au rock des années 60/70 de I Me Mine.

Avant de s’envoler pour une tournée en Chine, ce trio basse-guitare-batterie s’est posé, vendredi soir, à Bourg-le-Comte.

Lunettes rondes, cheveux devant les yeux, veste de costume ou de treillis. I Me Mine, qui se revendique sur scène d’un « univers étrange », laisse quand même apparaître quelques indices avant même de commencer à gratter les cordes. Dans ce mélange de rock et de passages electro, le public décèle une pointe de Beatles, entre autres. I Me Mine se joue des influences de la scène pop 60’s, mis en scène par des arrangements tout droits sortis du XXIe siècle.

Aux nostalgiques, les musiciens ont offert au final un medley de tubes : des Beatles à The Clash, sans oublier Pixies, devant un public survolté, rassasié en attendant 2016.

concert  rock   -  pop  -  60’s

samedi 13 juin 2015 à 20h30

I Me Mine se place dans le fleuron de la scène pop 60’s actuelle tout en se jouant des codes du genre. 

Alternant passages électro complètement dézingués et vagues psychédéliques riches en harmonies vocales, les trois garçons affichent leur univers étrange où Syd Barrett trinque avec Alex d’Orange Mécanique. 

Un show qui ne laisse personne indifférent...

leur site

http://imemineofficial.tumblr.com/

voir

écouter

facebook