Les deux premiers disques de House of Wolves – Fold in the Wind (2011) et Daughter of the Sea (2015) – étaient des petits monuments de folk intimiste.
Rey Villalobos était parvenu à atteindre des sommets de grâce absolue dans un dépouillement rare et sublime – une guitare, un piano et une voix androgyne.
Mais cet Américain aux ascendances italiennes et mexicaines n’est pas du genre à se contenter d’appliquer la même formule ad vitam aeternam.
Sur ce nouvel album, éponyme, l’instrumentation gagne en ampleur, les arrangements se font luxuriants, la production plus dynamique. Un cap a été clairement franchi, et c’est sur le label discolexique que se poursuit l’intense romance. House of Wolves n’avait encore jamais aussi bien porté son nom : la meute est désormais bel et bien là.
Chant, guitare : Rey Villalobos
Batterie : Michael Kirts
Violoncelle: Claire Masson

folk / pop / americana

vendredi 3 mars 2017 à 20h30

HOUSE OF WOLVES

House of Wolves            au Canoë Renversant
                                              le 3 mars 2017